Lycée Théodore Aubanel
Avignon
 

Historique

Historique

Lieu de vie et de mémoire, certes, car la parcelle de terroir avignonnais sur laquelle s’élève le Lycée Aubanel a connu, au fil des siècles, bien des occupants : une population laborieuse de jardiniers et d’artisans en soie, fileurs, tisseurs, « tincturiers », « passementiers ». En 1619, s’y installent les religieux de l’ordre des Carmes Déchaux qui y édifient un monastère et une église.

Vendus comme biens nationaux, en 1791, les bâtiments sont alors divisés. L’église, partiellement démolie, devient entrepôt ; mais ce n’est qu’en 1830 que le corps principal, acheté par les Religieuses du Sacré-Cœur en vue d’y créer un « pensionnat pour jeunes personnes », reçoit des modifications importantes, avant d’être, à partir de 1859, complètement transformé.

Les religieuses doivent abandonner les lieux, à la suite de la loi de 1904 qui leur retire le droit d’enseigner ; en 1908, la ville d’Avignon achète les locaux où, après aménagements, elle loge son Collège Secondaire de Jeunes Filles.

 

En 1910, l’établissement compte 250 élèves.

En dépit des contraintes nées de l’occupation partielle des bâtiments pendant la guerre de 1914-1918, les effectifs croissent régulièrement, en particulier entre les deux guerres, grâce à la création de nouvelles sections : 700 élèves en 1935. Un temps ralentie pendant la guerre de 1939, cette progression reprend de plus belle à partir de 1945 et en 1956, la Municipalité décide d’engager des travaux d’envergure qui augmenteront les capacités d’accueil de l’établissement : aménagement d’une aile spéciale pour l’internat, construction d’un nouveau gymnase, d’un réfectoire, de salles de classe. La rentrée de 1959 ouvre à 1400 élèves un lycée flambant neuf.

En 1960, le rattachement au Lycée des sections d’enseignement général long et d’enseignement commercial du Collège Moderne de la rue Joseph Vernet fait exploser les effectifs : 2 600 élèves !

En 1964, l’établissement reçoit le nom de Théodore Aubanel, le félibre qui a chanté les filles d’Avignon. Mais déjà les garçons sont aux portes, ils entrent en 1967. En 1968, le Premier Cycle s’éloigne pour gagner la rue Joseph Vernet et, transformé en CES, prendre son indépendance, tandis que l’enseignement commercial long s’installe définitivement à la rue Palapharnerie. Le lycée prend peu à peu sa physionomie actuelle : · apparition de classes post-baccalauréat (BTS Assistant Manager en 1976, Comptabilité et Gestion de l’entreprise en 1980, Informatique de Gestion en 1987, DECF en 1990) ; · essor des sections technologiques tertiaires et développement de l’enseignement général (classes européennes) ; · ouverture de plus en plus résolue vers le monde extérieur ( jumelages avec des entreprises locales ou régionales, relations suivies avec les Beaux-arts et le Conservatoire de Musique d’Avignon) ; · modernisation des installations et des équipements, dans les domaines clés de l’audiovisuel et de l’informatique.

Lycée Théodore Aubanel – 14 rue de la palapharnerie CS 10070 - 84918 Avignon – Responsable de publication : M. Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : mardi 18 décembre 2018 – Tous droits réservés © 2008-2018, Académie d'Aix-Marseille