Lycée Théodore Aubanel
Avignon
 

La parabole des trois anneaux

mercredi 12 octobre 2016


La parabole des trois anneaux est le nom que l’on donne à un conte que l’on retrouve à l’acte III, scène 7 de la pièce de théâtre allemande du XVIIIe siècle : Nathan le Sage.



Écrite en 1779 et représentée quatre ans plus tard, cette dernière oeuvre de Lessing (1729-1781) est l’un des plus beaux témoignages littéraires des « lumières allemandes » (Aufklärung).



Jérusalem, à l’époque de la troisième croisade (1189-1192). Le sultan Saladin convoque Nathan, riche marchand de confession juive.



La Visite au Sultan



Sous prétexte d’éprouver sa sagesse, il lui demande ce qu’il croit être la vraie religion espérant que la fidélité de Nathan à sa foi lui donnera l’occasion de s’emparer de ses biens.


Mais Nathan lui répond par une parabole : la parabole des trois anneaux...



La querelle des héritiers



... bouleversant la compréhension qu’avait le sultan sur les trois monothéismes.


La Vraie Foi


 


Recouvrant la quête de vérité par un idéal de fraternité.


Nathan le sage, de Gotthold Eprhaïm Lessing, 1779.
Texte dit par Anne Philippenko et Léa Gourlot.
Texte original, Nathan Der Weise, disponible en ligne : http://www.zeno.org/Lesesaal/N/9781482645125?page=0
Présentation de l’oeuvre sur le site de la BNF : http://expositions.bnf.fr/lumieres/figures/14.htm

 
Lycée Théodore Aubanel – 14 rue de la palapharnerie CS 10070 - 84918 Avignon – Responsable de publication : M. Le Chef d'établissement
Dernière mise à jour : mercredi 11 décembre 2019 – Tous droits réservés © 2008-2019, Académie d'Aix-Marseille